Animation, Données, Partenaires
Le 25/06/18
Cyrille Harnay, Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine
Cyrille Harnay, Conseil régional Nouvelle-Aquitaine

Cyrille Harnay, Chargé de mission Donnée et Internet des objets de la Délégation Numérique à la Direction du Développement Economique de Bordeaux, revient sur les enjeux et opportunités des données des objets connectés pour la gestion d'un territoire comme la Nouvelle-Aquitaine. Interview.

PIGMA : Qu’est ce qu’un IOT , quel est le lien avec le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ?

Cyrille Harnay : De l’anglais « Internet of Things » (IoT), l’Internet des Objets (IdO) désigne l'ensemble des objets capables de communiquer entre eux ou a un système informatique , de collecter et d’échanger des données. Grâce à l’IoT, ces objets peuvent être contrôlés et suivis à distance à travers une infrastructure réseau existante (internet, radiofréquence etc.). Ainsi, ils créent l’opportunité d’une intégration directe dans les systèmes informatiques. 

Une fois connectés, les objets produisent des données qui sont collectées, stockées, et analysées grâce à des applications qui les traitent pour leur donner du sens.

La mission du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine est d’accompagner entre autres les acteurs sur son territoire, publics, entreprises et citoyens à développer des usages numériques performants et la mise à disposition de services innovants au bénéfice de tous. Les objects connectés font partie de ces nouveaux usages.

 

PIGMA : En quoi les données des IOT représentent un enjeu majeur pour la gestion des territoires ?

Cyrille Harnay : La donnée est au cœur du fonctionnement des territoires. Sa collecte et son utilisation massive représente un enjeu majeur. Pourquoi? Parce qu’elle facilite les prises de décisions des politiques publiques et permet de proposer de nouveaux services pour améliorer le quotidien des usagers. La donnée est l’élément essentiel et nécessaire au pilotage et à la transformation d’un territoire. C’est la production, la gestion et l’analyse des données qui est source de valeur économique et d’innovation.

Le modèle d’un territoire intelligent est sa capacité à créer de gros volumes de données issues de capteurs et objets hétérogènes. Tout l’enjeu est donc dans l’exploitation qui est faite de ses données en leur donnant du sens, en les interprétant pour créer de nouveaux services qui vont améliorer le quotidien des différents acteurs et usagers sur le territoire.

 

PIGMA : Comment se préparer au mieux pour intégrer ses nouvelles donnés dans les processus de décision ?

Cyrille Harnay : Dans le cadre de l’action publique, de nombreux obstacles doivent être surmontés pour tirer parti des données issues d'acteurs variés sur le territoire : propriété des données,  sécurisation, souveraineté publique, mutualisation, coordination des différents acteurs publics et privés, etc. Aujourd’hui, les acteurs publics ne peuvent pas refuser ces évolutions, ils doivent en comprendre les applications et agir, car la demande de nouveaux services par les citoyens est toujours croissante, imposant une synergie accrue entre les acteurs du territoire.

 

Tous les acteurs des territoires ont donc besoin de méthodologie et d’expertise pour y parvenir. C’est en cela que le rôle du GIP ATGeRi -et d’une plateforme comme PIGMA -est primordial grâce à son expertise en gouvernance de la donnée, son expérience en matière d’échange de données et en animation de communauté susceptible d’échanger de la donnée.

SOURCE : PIGMA